Le guide de la création d’entreprise en dix étapes

Vous voulez entreprendre en mettant toutes les chances de votre côté ? Voici dix conseils pour créer son entreprise en connaissance de cause, en ne négligeant rien. Prêt à vous lancer. Suivez le guide de la création d’entreprise en Wallonie qui vous est proposé par Challenge.

Dix étapes pour créer son entreprise sans rien négliger

1. Avez-vous les compétences requises pour créer une entreprise

Pour entreprendre, avant tout, il faut faire preuve de lucidité envers soi-même. Disposez-vous des compétences nécessaires pour accomplir les nombreuses missions qui incombent aujourd’hui à l’entrepreneur? Le bilan de compétences, au départ, est une étape nécessaire. Challenge vous propose un test gratuit et rapide pour évaluer en ligne vos compétences. Découvrez notre Cube des Compétences.

2. Entreprendre, c’est aussi se fixer des objectifs personnels

Fixez-vous des objectifs clairs (rémunération, mode de vie) car nul ne peut étudier la faisabilité d’un projet si vous n’êtes pas précis dans vos attentes : telle activité pourra satisfaire votre voisin qui n’en attend que confort de vie et rémunération minimale … alors que pour vous la donne est différente: vous avez des emprunts à payer, une famille à nourrir, un niveau de vie plus élevé… Une situation n’est pas l’autre.

Pour évaluer vos attentes, et votre risque lié à l’acte d’entreprendre, Challenge a développé un autre outil en ligne et totalement gratuit. Découvrez notre Cube des risques.

3. « Nul n’est sensé ignoré la loi » et « un entrepreneur averti en vaut deux ».

Il est essentiel de s’informer sur les exigences auxquelles vous allez devoir répondre en tant qu’indépendant, chef d’entreprise. Quelles sont vos responsabilités, quels sont vos droits, quels sont vos devoirs…? Ces questions sont essentielles. Il faut se les poser !

4. Evaluez la pertinence de votre projet avec l’aide de spécialistes ?

Exploitez les aides à l’évaluation de projet que propose Challenge ou d’autres acteurs … pour poser un diagnostic sur votre idée avant de décider ou non d’aller plus loin.

5. Mettez de côté vos tabous et renseignez-vous !

On a beaucoup d’idées préconçues sur la vie d’un entrepreneur. D’autre part, il est difficile de s’imaginer ce qu’implique la création d’entreprise. Mettez de côté les tabous, les idées reçues… Vous êtes sur le point d’entamer une nouvelle vie, avec tout ce que cela comporte en bonnes et moins bonnes surprises. Avant de vous lancer, donc, renseignez-vous. Prenez des informations auprès de vos futurs partenaires, auprès de spécialistes? Une foule de personnes est certainement prête à vous renseigner.

6. Ne pas confondre vitesse et précipitation.

Ne faites pas d’amalgame entre vitesse et précipitation. Monter un projet solide en moins de 3 mois est presque mission impossible. Comptez entre 3 et 12 mois de travail intensif selon le secteur, les contraintes …

7. Ne confondez pas soutien / formation / conseil et assistance.

Un entrepreneur qui réussit maîtrise son projet et ne délègue pas la réflexion à un prestataire extérieur, sous prétexte qu’il ne maitrise pas les chiffres par exemple. Prendre le temps de vous former pour franchir le cap séparant le salariat de l’entrepreneuriat armé, outillé et éclairé… est INDISPENSABLE.

8. N’hésitez pas à vous entourer de plusieurs avis

Gardez la maîtrise, mais entourez-vous. On constate que ceux qui auraient le plus besoin de conseils, sont aussi ceux qui y font le moins appel. Beaucoup de créateurs d’entreprise, à raison, préservent un certain secret autour de leur idée… Il ne faut pas non plus verser dans la paranoïa. Il est important, très en amont de la création effective de l’entreprise, de confronter son idée aux avis des uns et des autres, en commençant par son entourage proche, en allant voir des professionnels du chiffre et d’autres personnes avisées et de confiance. Dites-vous, pour le reste, qu’il faudra d’une manière ou d’une autre dévoiler votre projet un jour ou l’autre, que vous n’êtes pas obligé de tout dévoiler à tout le monde et que peu de personnes, en outre, auront le courage et la patience de mettre votre idée, celle que vous murissez depuis des mois, en oeuvre…

9. Préférez entreprendre dans un projet qui a de l’avenir !

Il serait particulièrement risqué, en 2014, à l’heure de la généralisation de la vidéo à la demande, d’ouvrir un vidéo-club. L’exemple peut prêter à sourire. Et pourtant, on n’est jamais à l’abri d’idées (mauvaises) hors du temps… Par contre, des tendances importantes peuvent être identifiées permettant de se faire une bonne idée des métiers d’avenir. Challenge peut vous aider à envisager un projet d’avenir ou à intégrer une dimension durable à votre activité. Le monde d’aujourd’hui subit des mutations profondes, avec des opportunités entrepreneuriales exceptionnelles !

10. Restez prudent sur vos estimations

Bien trop souvent sur 3 promesses d’achat au départ, une seule se concrétise… Mieux vaut faire preuve de prudence. Un excès d’optimisme conduit à de mauvaises surprises.

Vous l’avez bien compris : avant de s’élancer dans un marathon, un entrainement physique s’impose.

Pour entreprendre mais aussi réussir, une sérieuse préparation est plus que recommandée!

A vos marques, prêt ? Partez !

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Nos experts et leurs conseils. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s