« Pour des jeunes, il y a des opportunités à entreprendre chez nous »

A quelques jours des élections, Caroline Servais a été interrogé par L’Avenir du Luxembourg. Le quotidien luxembourgeois lui a demandé le bilan qu’elle tirait des différentes autorités sur le plan socio-économiques, mais aussi quelles étaient les enjeux pour le Luxembourg en la matière.

Caroline SERVAIS Administrateur délégué

Caroline SERVAIS
Administrateur délégué

Pour Caroline Servais, un des principaux enjeux est d’inciter les jeunes à entreprendre. « Il y a aujourd’hui des opportunités intéressantes pour des jeunes et moins jeunes qui veulent entreprendre chez nous, que ce soit dans le domaine agricole, la construction et l’éco-rénovation, les services », précise-t-elle dans l’Avenir du Luxembourg. Plus de 30% des indépendants ont plus de 55 ans contre 27% en Wallonie, ce qui donne donc des opportunités en termes de reprise d’entreprises. »

Les opportunités en outre sont multiples. Mais les difficultés nombreuses, même si de nombreux efforts ont été faits tant à l’échelle régionale que fédérale. « Les acteurs publics, du fédéral au local, doivent réduire les charges administratives. Le problème, c’est la profusion et la complexité des réglementations à respecter. »

Pour lire l’article complet de l’Avenir du Luxembourg et découvrir l’avis d’autres acteurs du monde socio-économique de la province de Luxembourg, cliquez ici.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans L'actualité de Challenge. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s