Voici les clés pour améliorer la performance d’une PME (2/4) – la vision

Bon nombre de patrons détiennent les clés de la performance de leur entreprise. Avec ces clés, ils conduisent habilement leur activité, le développement et la rentabilité de leur affaire! Mais quelles sont-elles, ces clés de la performance? Challenge les détaille dans une série d’articles.

La première clé de la performance est la confiance.
Cliquez ici pour lire notre article qui y est consacré.

La seconde clé de la performance est la vision.Vision

Avoir sous la main des indicateurs clairs, précis et objectifs permet de travailler en connaissance de cause et en toute confiance. Une fois que l’on sait où on se situe, il s’agit d’aller de l’avant et donc de faire preuve de vision.

On dit d’un patron de PME qu’il a une vision quand il a bien défini sa ligne de développement :

1. Le projet de l’entreprise et la stratégie assemblés

Une vision, c’est d’abord un projet et une stratégie à moyen et long terme. Ce projet doit ensuite être traduit dans une stratégie permettant sa réalisation, comprenant les moyens qui seront mis en œuvre pour y parvenir.

2. Les couples produits-services/marchés de demain

Au cœur de la vision, il faut pouvoir déterminer comment l’entreprise, par les services et produits qu’elle entend proposer va répondre aux besoins du marché. Une vision sous-entend de pouvoir anticiper l’évolution des besoins, ou mieux encore même de répondre à un besoin qui ne s’exprime pas encore clairement. Demandez-vous ce qui pourrait faciliter la vie de vos clients et comment vous pouvez y répondre.

3. Les partenaires potentiellement coopératifs

Une entreprise doit pouvoir s’appuyer sur des partenaires pour avancer. Il faut pouvoir s’entourer des bonnes personnes, des bons fournisseurs, des bons prestataires, trouver ceux qui, eux aussi, auront le souci de vous faire avancer.

4. L’évolution de son équipe

A quoi ressemblera votre entreprise dans trois ans, dans cinq ans ? Combien serez-vous ? Comment sera-t-elle organisée ? Il n’est jamais trop tôt pour se poser ces questions ? Avoir une vision claire des besoins et des attentes de son équipe, de son organisation, afin qu’elle puisse vous aider à atteindre les objectifs fixés est essentiel.

5. Les bonnes sources de financement.

Enfin, reste le nerf de la guerre. La vision doit comporter un volet financier. Le chef d’entreprise doit pouvoir déterminer quels sont les justes moyens nécessaires à la réalisation de la vision, des objectifs. Et dès lors, pouvoir convaincre des partenaires financiers de l’y aider. Avec une vision claire, des objectifs détaillés, une stratégie établie, il sera d’autant plus facile de convaincre les banques de vous aider. Ce qui a le mérite de boucler la boucle 😉

Cette vision, tout chef d’entreprise doit pouvoir la communiquer à son entourage: à son équipe tout d’abord, et aussi à ses clients, ses partenaires, fournisseurs et … ses banquiers !

Notons encore qu’une vision n’est pas figée. Elle évolue avec l’entreprise, les tendances, la perception qu’a le chef d’entreprise du marché sur lequel il évolue. Il est cependant nécessaire de la déterminer au départ, car la vision est à la base du développement de l’entreprise, c’est son moteur principal.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s