« L’ennéagramme : pour que mes points faibles ne soient plus des freins au développement de mon projet. »

KarinKarin HUPPEN, en tant que porteuse de projet d’entreprise, a intégré le Village des Créateurs de Challenge. Avec d’autres candidats à la création d’entreprise, elle se donne trois mois pour peaufiner son idée et la mettre sur pied. Avec nous, elle revient sur l’ennéagramme, qu’Emploi Mode d’Emploi a présenté à nos villageois en début de semaine et nous explique en quoi il peut lui être utile. 

Karin, pouvez-vous nous expliquer quel est votre projet ?

Je souhaite mettre sur pied un commerce ambulant de cup cakes salés et sucrés et des ateliers culinaires.

Connaissiez-vous l’ennéagramme avant votre entrée dans le Village des Créateurs® ? Qu’avez-vous pensé de cet outil ?

Oui, j’avais participé à une première formation sur l’ennéagramme dans les locaux d’Emploi Mode d’Emploi. J’ai trouvé cet outil génial ! Il permet d’en apprendre plus sur nous-mêmes, et de mieux comprendre les mécanismes qui nous amènent à réagir comme ceci ou comme cela, ou encore les réactions des autres. Tout devient beaucoup plus clair. Une fois qu’on y a gouté… On a qu’une envie, approfondir nos connaissances en la matière.

Cet exercice vous a-t-il appris des choses sur vous-même ?

Oh oui ! Enormément ! L’ennéagramme m’a permis de comprendre mon mode de fonctionnement, mes déclencheurs et mes craintes profondes.

Cela va-t-il vous aider dans le lancement de votre entreprise ?

Oui, bien sûr. Par rapport à mes travers tout d’abord, que je sais bien reconnaitre maintenant. Je peux mieux indentifier mes points faibles et travailler dessus pour qu’ils ne soient plus des freins au développement de mon projet et mon entreprise. Et surtout, cet outil permet de voir les autres sous un jour nouveau, avec beaucoup plus de compassion, de mieux comprendre leurs réactions ou attitudes. Grâce à une meilleure compréhension de l’autre, on arrive à désamorcer des conflits et à éviter d’en générer.

Conseillez-vous à tout starter de passer par cette phase d’apprentissage de soi-même ?

Evidemment oui ! Il y a un avant et un après l’ennéagramme. C’est un outil d’une richesse fabuleuse. C’est à se demander pourquoi on ne l’apprend pas à l’école. Que ce soit pour le choix des études, pour les relations professionnelles, personnelles et familiales, c’est très utile. C’est le sésame de la compréhension de l’autre et de soi-même.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s