Ofac+Challenge: parrainer un starter, c’est l’aider à réussir (encore) mieux !

Une action de parrainage est profitable tant au starter qu’au parrain, entrepreneur chevronné qui accepte de l’accompagner. Les starters accompagnés grandissent plus vite et sont plus forts ! Alors, pourquoi ne pas systématiser ces parrainages le plus largement possible?

Philippe LEDENT, Président de Challenge
Philippe LEDENT, Président de Challenge

C’est quoi un parrain ? Au début de l’ère chrétienne, un parrain est une personne qui joue le rôle de responsable spirituel d’une personne à partir de son baptême. Plus tard, le terme s’entend aussi d’une personne qui en introduit une autre au sein d’un groupe, d’une association, d’une société.

Si on estime que démarrer son entreprise constitue, pour la plupart des créateurs, un baptême du feu, et qu’être introduit dans un réseau est indispensable pour réussir, alors j’ai résumé les enjeux auxquels veut répondre l’action de parrainage menée par Ofac+ et Challenge, qui veut qu’un chef d’entreprise confirmé parraine un starter !

Ils sont nombreux, ceux qui désirent créer leur projet d’entreprise en Belgique. Ils sont nettement moins, par contre, à un jour franchir le pas et à le concrétiser. Souvent simplement par manque de soutien ou de réseau.

Se faire parrainer par un entrepreneur chevronné, comme nous le montre notre programme Ofac+Challenge, permet de lancer son entreprise sur des bases solides et de grandir plus vite.

Le parrainage porte également d’autres noms, on parle de « compagnonnage » ou encore de « mentoring ». Dans tous les cas, il s’agit d’une relation d’accompagnement bénévole entre un dirigeant expérimenté et un nouvel entrepreneur ou jeune talent, pour transmettre son expérience, son savoir-être et partager son réseau professionnel.Philippe Ofac 2

J’ai pu remarquer, au fil des éditions d’Ofac+Challenge, qu’un bon tandem est profitable tant au starter qu’au parrain, entrepreneur chevronné qui accepte de l’accompagner. Mieux, les starters accompagnés croissent plus vite et sont plus forts ! Nous avons constaté que leurs activités étaient souvent plus saines et plus durables.

Alors, je pose la question, pourquoi ne pas systématiser ces parrainages le plus largement possible?

Ce serait profitable à tous. C’est d’ailleurs le pari que fait également le Réseau Entreprendre.

Je remercie tous les starters et parrains, anciens, actuels et nouveaux. Et rendez-vous le 30 mai à Arlon pour la proclamation des lauréats de l’édition 2013 !

Philippe Ledent
Président de Challenge

Banner Ofac+challenge

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Les événements Challenge, est taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

One Response to Ofac+Challenge: parrainer un starter, c’est l’aider à réussir (encore) mieux !

  1. J’ai été accompagnée par un parrain pdt 1 an en 2012 et je confirme que cette accompagnement a été bénéfique pour mon activité et pour moi-même. Un véritable boost. J’ai eu l’immense plaisir d’être l’heureuse gagnante du compagnonnage Ofac + Challenge 2012.
    Mon objectif pour l’édition de 2014: que ce soit la starter que je parraine qui gagne et surtout que son activité évolue grâce à notre partenariat… Un beau programme réaliste!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s